VENISE : CITY OF LOVE.

Jour 2

LAC DE GARDE ET SES ALENTOURS

Par chance, il n’y avait pas grand monde à notre arrivée la veille, mais à 8h, à notre réveil,  nous avons été surpris de voir que nous étions entourés de dizaines de véhicules. En effet, l’endroit est en fait le terrain de jeu des planchistes. La vue était juste époustouflante et parfaite pour ce premier jour : le soleil soulignait les figures triangulaires des planches à voile et donnait une impression de grandeur démesurée aux lieux. Et c’est ça qu’on adore, se poser dans un endroit le soir et ne découvrir le paysage que le lendemain.  Au loin, on pouvait aussi apercevoir le château de Sirmione que nous avions vu la veille.

1r6iLhJjFQCuY8Nu%+TBTRA_thumb_14d6ceko2oseR52S5lKDA76Ifg_thumb_14dfDxVKNrXMSxGt%9GCuFMf7Q_thumb_14d9

Malheureusement, nous ne sommes pas restés et nous avons bougé pour trouver un endroit tranquille pour déjeuner. La vue qu’offre le lac tout le long de la rive est à couper le souffle: son eau cristalline et les montagnes en fond d’écran. Pleins de petits pontons privés rythment la ballade qui longe le lac et qui est également propice aux amateurs de course à pieds.

qog+TMGyRGK%ixcFFGPXJQ_thumb_14e51qiiiZgTRZ6M4TGlmiHeuw_thumb_14db

C’est à Dauzia,  juste à côté d’un vignoble, que nous avons trouvé notre bonheur pour prendre le petit déjeuner et ainsi inaugurer nos chaises et notre table de camping. Evidemment l’envie de courir entre les pieds de vigne était trop tentante et nous nous devions immortaliser ce décor idyllique qui nous entourait.

QX9oSZNgTFShM5pN%R7heg_thumb_168foMkP6Ly4Q%GjLiPuhpnezQ_thumb_1692HNKCh0rIQx+mPDT5dFSffg_thumb_169e

VENISE

Venise, c’est vraiment l’un  nos gros coup de coeur  pendant ce voyage. La ville des amoureux, du romantisme, des gondoles… On ne savait pas vraiment à quoi s’attendre avec tous les avis que nous avions eu à propos de la ville, qui parfois étaient un peu mitigés. Vous savez parfois on attend tellement qu’on est un peu déçus. Mais là je dois dire qu’on ne l’a pas été.

Il faut savoir qu’à Venise, tous les véhicules (même le vélos) sont interdits après la piazza de Roma, c’est donc ici que nous sommes descendus du tram pour commencer notre visite de la ville.

x  Vous allez évidemment me demander ce que l’on a fait du van ?!Afin de faire la visite de           la ville sans stress, nous avons déposé le van au camping San Giuliano où nous avions décidé de passer la nuit (mais tous les détails sont donnés juste en dessous ;)) façades9EpXN4W2SIy1kMOEKp8hXQ_thumb_1661garçonUHHjnGEMSdmICnhTeTVtWQ_thumb_166b

C’est tellement plus agréable de se promener sans être envahis de voitures ou de se retrouver malencontreusement face à la route d’un vélo ou d’un scooter. Les quartiers qui sont un peu en retrait de l’hyper centre sont ultra calmes et propres, on a adoré:  flâner le long des canaux qui rythment la ville, admirer les façades toutes plus belles les unes  et qui que les autres et se poser sur les petits ponts qui quadrillent la ville. Cela devient même un jeu  d’enfant de se perdre dans les ruelles colorées de la ville, qui forment comme un labyrinthe et mènent tour à tour sur des petites places assez mignonnes. C’est franchement dépaysant et ça permet surtout de s’éloigner des (trop) nombreux touristes présents dans l’hypercentre de la ville. Petit conseil : munissez-vous quand même d’un plan, pour éviter de vous perdre pour de bon !vJ5P1ke+T4S56lMY86Qd8A_thumb_14de

montage3WEKu%SDSF6mKYsWP1ZD4w_thumb_14d2OGEdW7fOS1OHNcLz+18cNg_thumb_1645

Par contre, comme je vous le disais au dessus, le centre de la ville est moins agréable, blindé de touristes, de magasins de luxe et de souvenirs, l’ambiance en est toute autre même si certains endroits (comme la basilique Saint Marc) sont quand même à voir.

SE DEPLACER DANS VENISE

Comme je le disais, il est impossible de circuler dans la ville avec un véhicule motorisé ou même un vélo. Les canaux  remplacent les rues habituelle  et sont alors sillonnés par des vaporetti ,sorte de bateaux-bus qui permettent de transporter les touristes et qui appartiennent à un véritable ligne maritime de la ville. Les gondoles font aussi leur show sur l’eau  ainsi que des barques de toutes dimensions et de toutes formes qui restent donc le moyen unique de se déplacer avec la marche. Tous ces bateaux qui voguent sont un véritable spectacle pour les touristes.

HMyDlz5DQfmOfthbqllLWw_thumb_1636bateauxfIxhyd%9S6y004Tha5nHmg_thumb_1621

UN PEU DE CULTURE

La célèbre place Saint Marc ou devrais-je dire, la place des pigeons. Elle se situe au bord du Grand Canal , dans le quartier San Marco qui constituent le cœur de la ville de Venise.

x On y trouve : la basilique Saint-Marc, le campanile de Saint-Marc et le palais des Doges. Le trio est une grosse claque architecturale, et, malgré la foule de touristes, c’était vraiment impressionnant. Le fameux pont du Rialto que je n’ai même pas photographier, ce sera donc une bonne raison de retourner dans cette ville qui reste un de mes meilleurs souvenirs de l’Italie. 

CgcbbqkeR1yaX8+LJMh51Q_thumb_14d0Nij6I30qQf+mDiCYMcuvmw_thumb_14d8nO6aCzQYSbC%cIZwqgMG2g_thumb_1635zwuaRhwMSyeNW0NNVlbHIg_thumb_14faUNADJUSTEDNONRAW_thumb_162esxksEjLwRX6hlH7mIdPccA_thumb_14f2

x Pour déguster une bonne glace, direction la GELATERIA Fantasy, Calle Dei Fabbri San Marco, 929. La boutique ne paye pas de mine mais est très bon marché et propose de délicieuses glaces, avec des options sans lactose. 
Evidemment, on ne peut pas non plus parler de l’Italie sans les pâtes qui sont présentes à tous les coins de rue : spaghettis, raviolis, tagliatelles, pennes, vous avez l’embarras du choix.

h3wb6cDWSqeTAOLP20W+kw_thumb_14f1Gelateria fantasyDnwEoTERTj+l8t%rceVGyg_thumb_166d

CAMPING A VENISE
Toujours sans l’application Camper Contact, nous nous sommes débrouillés en trouvant le camping San Giuliano ( à ne pas confondre avec le parking classique qui se trouve juste à côté ).

8XP7f7wfQSifcpOKUbU96A_thumb_169b

Prix : 18 euros pour une nuit.

Infrastructures : Douches, toilettes, possibilité de s’approvisionner en eau, machines à laver, évier pour la vaisselle et 4€ en plus si vous souhaitez avoir l’électricité. La gérante est un peu perchée mais vraiment sympathique et accueillante.

Petit conseil : arrivez tôt, les places sont vites prises.
Et si vous voulez plus d’infos vous pouvez vous rendre sur leur site. https://www.sangiulianovenice.com/fr/

TRANSPORT

Le camping se trouve à 10 min à pieds de l’arrêt de tram/bus mais vous pouvez aussi aller prendre le bateau si vous préférez (9€ par personne). 1,50 € le ticket de tram (n’oubliez pas de les acheter à l’accueil du camping) c’est plutôt bon marché pour Venise et vous n’avez qu’un arrêt jusqu’au terminus.

Voilà, j’espère vous avoir donné envie d’aller vous balader dans la ville des amoureux et si vous connaissez déjà alors peut-être que avez des recommandations autres que les miennes, n’hésitez pas à les partager!

Arrivederci!

Publicités

2 commentaires sur “VENISE : CITY OF LOVE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s